Parce que nous avons vu Cizre, ville martyre du Kurdistan, la Turquie nous interdit son territoire !

Communiqué du Collectif Solidarité Femmes Kobanê
Parce que nous avons vu Cizre, ville martyre du Kurdistan, la Turquie nous interdit son territoire !

Ce mois-ci, l'une de nos camarades qui voulait se rendre en Turquie a été retenue à l'aéroport d'Istanbul.
Après des heures d'attente, il lui a finalement été notifié qu'elle était interdite d'accès au territoire.
Elle ne peut plus désormais se rendre en Turquie et ce durant au moins cinq années.
Nous avons fait appel de cette décision.

Cette mesure fait suite à notre envoi d'une délégation en mars 2016. Invitées par les femmes du mouvement des femmes kurdes, nous avons invité d’autres militantes à nous rejoindre au sein d’une délégation féministe qui s'est rendue au Kurdistan de Turquie pour célébrer ensemble la journée internationale des femmes, le 8 mars.
À cette occasion, nous avons vu les villes bombardées par la Turquie et dans lesquelles des massacres de populations avaient été ou étaient sur le point d’être commis.
Nous nous sommes notamment rendues à Cizre, où le couvre-feu venait d'être levé.
À notre retour, nous avons collectivement témoigné de l'ampleur des destructions et de la violence exercées au Kurdistan, mais aussi de la force et de la résistance du mouvement des femmes kurdes (Voir notre rapport en pièce jointe).
C'est précisément ce que l'État turc cherche à éviter.

Cette interdiction n'est pas un fait isolé.
Autour de nous, de plus en plus, des camarades, des journalistes, se voient interdire l'accès au territoire turc ou sont arrêtés avant d'être expulsés.
Par ces mesures, l'État turc étend peu à peu les frontières du silence, il cherche à isoler les personnes qui résistent et tente d'éviter que l'ampleur de la répression menée jour après jour soit rendue visible et suscite des solidarités.
Celles et ceux qui s'emploient à construire la solidarité ne peuvent rester silencieux face à ces mesures !

Collectif solidarité femmes Kobanê
Contact : solidaritefemmeskobane@gmail.com, facebook : solidarité femmes Kobanê

Lire aussi le Rapport de la Délégation partie au Kurdistan entre le 2 et le 8 mars 2016 :
http://solidaritefemmeskobane.org/fr/content/rapport-de-la-delegation-pa...