Merci à toutes

Merci à toutes celles qui nous ont rejointes pour écrire ces lettres aux prisonnières politiques du mouvement des femmes kurdes. Ensemble, nous avons dessiné les cartes et écrit des lettres aux femmes que nous avions rencontrées lors de nos délégations de novembre 2014 et mars 2016 qui sont aujourd'hui emprisonnées (Selma Irmak, Gulten Kisanak et Gülser Yildirim) ainsi qu'aux femmes membres d'organisations et agence de presse que nous avions rencontrées (Sebahat Tuncel et Zehra Dogan). Nous publierons ces lettres cette semaine ainsi que les adresses pour que vous puissiez vous aussi écrire des lettres de chez vous (en respectant les consignes fournies sur le site de Kedistan) Le jour de cet atelier nous avons aussi appris la mise en garde à vue de plusieurs personnes dont Leyla Salman, co-maire de Kiziltepe, que nous avions rencontré à Kiziltepe le 6 et 7 mars 2016.

Alors, ensemble, continuons de montrer notre solidarité et de bâtir des liens au-delà des frontières et des murs des prisons avec les femmes du mouvement des femmes du Kurdistan !